Cyrano de Bergerac : résumé

À Paris, en 1640, Cyrano de Bergerac, brillant poète et bretteur (personne qui aime se battre à l’épée), est profondément amoureux de Roxane, sa belle et intelligente cousine. Malheureusement pour Cyrano, s’il est plein d’esprit et de charisme et est également affligé d’un nez démesurément grand. C’est pourquoi il se considère trop laid pour risquer d’avouer ses sentiments à Roxane et préfère y renoncer plutôt que de se ridiculiser.

Acte I de Cyrano de Bergerac

Un soir, Cyrano de Bergerac se rend au théâtre de l’hôtel de Bourgogne pour semer le trouble; En effet, Cyrano a interdit à l’acteur Montfleury de monter sur scène pendant un mois, mais ce dernier prévoit de jouer dans la représentation de La Clorise qui aura justement lieu ce soir-là. Roxane sera dans le public. Tout comme un jeune et beau noble, Christian, qui confie à son ami Lignière qu’il aime Roxane.

Lorsque Montfleury monte sur scène, Cyrano l’en écarte. Un groupe d’aristocrates tente de renvoyer Cyrano, mais ce dernier les provoque tous en duel. Il se bat contre Valvert, un vicomte que le comte de Guiche a choisi comme époux pour Roxane. (Le Comte de Guiche est lui-même amoureux de Roxane et veut choisir lui-même son prétendant car il espère en faire sa maîtresse). Pendant le combat, Cyrano improvise un poème sur le duel. Puis, en prononçant la dernière phrase de sa tirade, Cyrano enfonce son épée.

Cyrano avoue à son ami le mousquetaire Le Bret, alors qu’ils se retrouvent seuls, que s’il déteste Montfleury c’est parce que celui-ci a osé faire la cour à Roxane dont il est lui-même amoureux.

La victoire de Cyrano fait sensation et la duègne de Roxane (femme âgée qui est chargée de veiller à la bonne conduite d’une jeune femme, ici Roxane) lui apporte un message de sa maîtresse (Roxane), lui demandant de la rencontrer demain matin. Alors qu’il accepte, il apprend que Lignière a offensé un puissant noble avec sa dernière satire et qu’une centaine d’hommes l’attendent pour lui tendre une embuscade sur le chemin du retour. Enhardi par ce rendez-vous, Cyrano proclame qu’il ramènera Lignière sain et sauf chez lui et, si nécessaire, qu’il combattra les cent hommes.

Acte II de Cyrano de Bergerac

Le lendemain matin, Cyrano se rend à la pâtisserie de Ragueneau pour le rendez-vous. Roxane n’est pas encore là. En attendant qu’elle n’arrive, Cyrano trompe son impatience en lui rédigeant une lettre.

Ragueneau et sa femme se disputent. Des poètes sans le sou tente de se faire nourrir gratuitement par Ragueneau, un amoureux de la poésie. Celui-ci se laisse convaincre. Pendant ce temps, Cyrano empêche la femme du pâtissier de le tromper.

Enfin Roxane arrive, accompagnée de sa duègne. Cyrano se débarrasse de cette dernière en la couvrant de gâteaux.

Cyrano s’apprête à avouer ses sentiments à Roxane, mais celle-ci avoue la raison de ce rendez-vous. Elle lui confie qu’elle aime Christian de Neuvillette, qui va bientôt rejoindre la compagnie de gardes de Cyrano, les Cadets de Gascogne. Elle demande à Cyrano de protéger Christian, ce qu’il accepte la mort dans l’âme.

Dehors, une foule s’est rassemblée, bruissant des nouvelles des triomphes de Cyrano la nuit précédente. Cyrano est tellement bouleversé par ce que Roxane vient de lui dire, qu’il les ignore avec colère. Lorsque les cadets arrivent dans la boutique, Christian tente de prouver son courage en insultant le nez de Cyrano, un acte généralement considéré comme fatal. Mais au lieu de tuer Christian, Cyrano le prend dans ses bras et lui parle des sentiments de Roxane. D’abord ravi, Christian devient rapidement désemparé. Il considère Roxane comme une intellectuelle et se voit comme un homme simple et sans poésie.

C’est alors que Cyrano a une idée lumineuse : Cyrano peut écrire à Roxane en se faisant passer pour Christian. Christian accepte, se réjouissant de pouvoir atteindre le cœur de Roxane. Désormais, Cyrano peut exprimer toutes ses pensées et ses sentiments en secret…même si c’est au bénéfice d’un autre. Cyrano lui confie donc la lettre qu’il vient de rédiger pour elle.

Acte III

Dans le quartier du Marais, un soir, peu de temps après, Roxane confie à Cyrano qu’elle pense que Christian est le poète le plus ravissant du monde. Les lettres déguisées de Cyrano l’ont émue de façon inexprimable.

De Guiche rend une visite impromptue à Roxane. Il lui annonce qu’il partira bientôt pour le front et espère que cela attendrira la jeune femme. Roxane comprend alors que Chritian, en tant que cadet, va également devoir partir. Intelligemment, Roxane fait croire au comte de Guiche que son départ l’affecte et parvient à l’obliger à laisser le régiment à Paris. De Guiche a maintenant espoir de pouvoir épouser Roxane.

Christian dit à Cyrano qu’il ne veut plus de son aide, puis se ridiculise en essayant de parler de manière séduisante à Roxane.

Roxane entre en trombe dans sa maison, confuse et en colère. Réfléchissant rapidement, Cyrano demande à Christian de se tenir sous le balcon de Roxane et de lui parler pendant que Cyrano se tient caché derrière en chuchotant à Christian ce qu’il doit dire. Finalement, Cyrano écarte Christian et, sous le couvert de l’obscurité, se fait passer pour Christian, courtisant lui-même Roxane.

La scène est interrompue par un capucin (un religieux) qui cheche Roxane.

Christian demande à Cyrano de lui obtenir un baiser de la part de Roxane. Cyrano, y parvient bien, contre son gré. Christian obtient son baiser.

On apprend que c’est De Guiche qui avait fait envoyer le capucin en vue d’épouser Roxane. Roxane et Christian profite de la présence du capuci pour se marier secrètement.

Mais leur bonheur est de courte durée : de Guiche, furieux d’avoir perdu Roxane, et comprenant qu’ila été berné, déclare qu’il envoie les cadets de Gascogne sur le front de la guerre avec l’Espagne.

Roxane supplie à nouveau Cyrano de protéger Christian.

Acte IV

Au siège d’Arras, les cadets languissent et souffrent de la faim. Cyrano, quant à lui, écrit chaque jour à Roxane en se faisant passer pour Christian. De plus, il risque sa vie chaque matin en se faufilant à travers les lignes espagnoles jusqu’à un endroit où il peut envoyer les lettres.

De Guiche révèle que les Espagnols vont attaquer dans l’heure qui suit. Soudain, un carrosse arrive et Roxane, déguisée en soldat, en descend. Elle a hâte de revoir Christian et apporte aux soldats un festin de la part de Ragueneau qu’ils surnomment Apollon Maître-Queux.

Le festin a remonté le moral des troupes, meme celui de de Guiche qui décide de se battre aux côtés des Gascons. Cyrano avoue à Christian qu’il écrivait à Roxane chaque jour en son nom. Christian comprend alors les sentiments secrets de Cyrano pour Roxane. Christian oblige Cyrano à dire la vérité à Roxane et à lui faire choisir entre eux deux. Sur le point de révéler ses sentiments, Cyrano est interrompu par un coup de feu soudain qui tue Christian. Cyrano préfère dire à Christian, qui vit ses derniers instants, que Roxane n’aime que lui. Cyrano ne peut, non plus, se résoudre à dire la vérité à Roxane. Elle s’évanouit et de Guiche se rachète en la mettant à l’abri tandis que Cyrano se lance à corps perdu dans la bataille.

Acte V de Cyrano de Bergerac

Quinze ans plus tard, Roxane vit désormais dans un couvent et Cyrano lui rend visite chaque semaine. Son ami Le Bret informe Roxane que Cyrano va très mal – il s’est fait de nombreux et puissants ennemis, et sa vie est constamment en danger. C’est alors que Ragueneau se précipite et annonce en privé à Le Bret que Cyrano est tombé dans une embuscade et a été frappé par une lourde bûche poussée d’une haute fenêtre. Sa santé étant gravement compromise, Cyrano pourrait mourir en levant simplement la tête de son oreiller. Le Bret et Ragueneau se précipitent aux côtés de leur ami.

Les voilà à peine partis, que Cyrano apparaît au couvent, marchant lentement et avec une expression douloureuse sur le visage, mais toujours aussi joyeux. Il donne des nouvelles à Roxane.

A la tombée de la nuit, Cyrano demande à lire la dernière lettre de Christian, celle que Roxane ne quitte jamais. Il la lit à voix haute, et même quand il fait complètement noir, il continue à lire, comme s’il connaissait la lettre par cœur. Roxane comprend alors que c’est Cyrano qui a écrit les lettres et qu’elle a trouvé l’âme dont elle était amoureuse depuis toujours. Bouleversés, Ragueneau et Le Bret se précipitent, proclamant que Cyrano s’est suicidé en sortant du lit. Cyrano enlève son chapeau, révélant sa tête lourdement bandée. Roxane s’exclame qu’elle l’aime et qu’il ne peut pas mourir. Mais Cyrano tire son épée et engage un dernier combat avec ses « vieux ennemis » – le mensonge, les préjugés et les compromis – en frappant l’air insensiblement. Cyrano, (dont le nom complet est Hercule-Savinien de Cyrano de Bergerac) rédige « verbalement » son épitaphe. Il se meurt, heureux d’emporter avec lui son panache. Puis il s’effondre et meurt, souriant tandis que Roxane se penche sur lui et lui embrasse le visage.

J’espère que ce résumé complet de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand vous aura plu.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, le site Cyrano de Bergerac est très bien renseigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *