Résumé de Martin Eden de Jack London

Le roman Martin Eden de Jack London publié en 1909 est centré sur le personnage de Martin Eden, un jeune marin pauvre qui a grandi dans une famille ouvrière sans avoir reçu la moindre éducation. Martin rêve de devenir écrivain et de s’élever dans les rangs de la classe sociale pour montrer au monde ce dont il est capable. Malheureusement, Martin va se retrouver confronté à la réalité et à l’incompréhension de celle qu’il aime.

Résumé détaillé de Martin Eden

Lorsque le roman débute, nous faisons la connaissance de Martin Eden. Martin est un jeune homme sans le sou vivant à Oakland. Il souhaite se sortir de sa condition de prolétaire et est bien déterminé à faire quelque chose de sa vie. Il s’est donné pour mission de s’éduquer, car il pense que c’est la clé qui lui permettra d’améliorer sa vie. Il espère un jour atteindre le même statut que certains des érudits littéraires qu’il étudie.

Un jour, alors qu’il travaille comme marin sur un ferry, Martin défend un certain Arthur Morse contre une bande de voyous. Arthur, qui a à peu près le même âge que Martin, est issu d’une famille aisée et a reçu une éducation formelle. Voulant montrer à Martin sa gratitude pour l’avoir sauvé, Arthur l’invite à dîner, pensant que sa famille sera ravie d’avoir un étranger excentrique comme invité.
Martin accepte l’invitation d’Arthur et le suit dans sa maison familiale, qu’il découvre remplie de peintures, de livres et de musique exquises. Fasciné par la présence d’une culture aussi riche dans la maison des Morse, Martin se sent bien humble en comparaison. Martin est particulièrement fasciné par la présence de Ruth, la sœur d’Arthur, qu’il considère comme l’essence même de la pureté et de tout ce qui est bon dans le monde. Il est immédiatement déterminé à se montrer digne d’elle. Il sait qu’en raison du statut de la famille Morse, une union entre lui et Ruth serait très improbable, à moins qu’il ne parvienne à atteindre le même niveau de richesse et de statut social, une mission apparemment impossible.

Man reading -Georges Lemmen

Martin commence à aller à la bibliothèque et à lire beaucoup, se plongeant dans la connaissance des langues et de la littérature. Il pense qu’il peut s’éduquer suffisamment pour rivaliser avec d’autres personnes ayant reçu une éducation formelle. Ruth croit en Martin et l’aide dans ses études, agissant comme une présence encourageante dans sa vie. Cependant, l’approche de Ruth est en grande partie le fruit de ses propres expériences et de son passé, qu’elle tente d’imposer à Martin, sans succès. Elle se rend compte que Martin est extrêmement différent des autres hommes de son cercle social et a du mal à l’accepter.
Mais Martin est maintenant à court d’argent. Il a dépensé tout l’argent qu’il a gagné lors de son dernier voyage et doit à nouveau prendre la mer pour subvenir à ses besoins et poursuivre ses études. Martin a engagé un autre marin pour l’aider dans ce voyage, et ensemble, ils partent en mer pour un voyage de huit mois.

Pendant ce temps, Martin continue d’apprendre, ayant emporté des livres avec lui. Il s’améliore beaucoup, enrichit son vocabulaire et apprend beaucoup sur lui-même. Au cours de ce voyage, Martin décide de devenir écrivain. Il pense que ce sera un bon moyen de transmettre ses expériences de voyage au reste du monde, et en particulier à Ruth. Il espère impressionner la jeune fille avec ses écrits et partager avec elle tout ce qu’il voit.

The herring net – Winslow Homer

De retour à Oakland, Martin commence à écrire. Son premier texte est un essai sur les chasseurs de trésors, qu’il envoie au San Francisco Observer. Il commence ensuite à travailler sur une histoire de baleiniers. Il écrit à Ruth à ce sujet, s’attendant à ce qu’elle soit impressionnée par son dévouement à l’écriture.
Ruth se réjouit que Martin ait trouvé sa vocation, mais elle ne partage pas ses nobles visions d’écrivain célèbre.
Elle constate chez lui des changements qu’elle apprécie, dans sa façon de s’habiller et de s’exprimer, mais elle craint toujours qu’il ne soit pas réaliste quant à son avenir. Ruth voudrait que Martin devienne notaire.

Convaincue que la réussite passe par les études, elle encourage Martin à passer ses examens de fin d’études secondaires, qu’il rate lamentablement.
Bien que cela n’affecte guère Martin, Ruth est très déçue par ses résultats scolaires. Martin se jette à corps perdu dans l’écriture, ne considérant pas du tout qu’il s’agit d’un travail. Il a trouvé un moyen de s’exprimer, d’exprimer toutes ses pensées et tous ses sentiments, et cela l’enthousiasme beaucoup. Cependant, il ne semble pas réussir à se faire publier ou à gagner de l’argent grâce à ses écrits, et Ruth se lasse d’attendre que Martin réalise ses rêves.

Au bout de deux ans, Ruth dit à Martin qu’elle ne peut plus attendre. Elle lui écrit une lettre dans laquelle elle lui explique qu’elle aurait aimé qu’il fasse plus d’efforts pour s’installer et faire quelque chose de sa vie. Ironiquement, peu de temps après que Ruth a abandonné Martin, celui-ci commence à être remarqué par des éditeurs et des magazines qui le snobaient jusqu’alors. Il est tellement blasé par ses expériences qu’il ne peut pas apprécier son nouveau succès, croyant que les gens n’apprécient pas vraiment son travail.

À la fin du roman, Martin est rendu fou par son propre mécontentement et se suicide par noyade.

J’espère que ce résumé de Martin Eden de Jack London vous aura plu, si vous souhaitez d’autres résumés de littérature étrangère, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *